L’intérêt d’I love Montreal, est-il justifié?

Dans la dernière année, nous avons vu apparaître un nouveau système de publicité, celui de la promotion sociale. Popularisé par le modèle d’entreprise de Groupon, ce service permet de proposer aux abonnés du groupe une offre pendant une durée limitée et pour un nombre limité de participants. Groupon et les autres sites de promotion sociale comme I love Montreal stimulent un fort intérêt de la part des consommateurs. Il existe de nombreuses variantes telles que LivingSocial, I love Montreal, de plus, Facebook a même développé un concept similaire sur sa plateforme.

Au niveau des entreprises, est-ce que ce genre de promotion peut être rentable? La profitabilité est relative, puisqu’elle n’est pas seulement monétaire. On peut penser à l’image de marque, la fidélité de vos clients, la qualité de votre service durant la promotion, etc. Présentement, les restaurants représentent une partie significative des offres proposées dans les promotions sociales. Par sa nature, les restaurants sont composés d’un volet service et d’un volet produit. Une partie de la rémunération des employés de service est basée sur la performance des ventes, puisqu’ils sont à pourboire. Ce point précis est soulevé dans une étude de Utpal M. Dholakia, professeur de marketing à la Jones Graduate School of Business de la Rice University. La satisfaction des employés vis-à-vis de la promotion est un facteur clé pour le succès et la pérennité de celle-ci. La qualité du service risque fortement de diminuer si l’employé n’est pas dédommagé pour ses pertes de revenu. Dans sa forme actuelle, le genre de promotion réalisé ne crée pas une situation gagnante pour les trois pôles de l’entreprise, soit employé, direction et client.

Le but de ce genre de promotion est de diminuer les risques perçus pour l’introduction d’un nouveau produit ou service. Cependant, en diminuant les prix pour attirer de nouveaux clients, on risque de stimuler un marché de chasseurs d’aubaine qui ne seront pas fidèles à votre marque. L’auteur de l’étude suggère d’utiliser ce genre de publicité dans un contexte répétitif pour développer un apprentissage auprès du client. Au lieu d’offrir un rabais de 30 % sur un repas d’une valeur de 100 $, on suggère d’offrir 10 % de rabais sur un repas d’une valeur de 100 $ sur les trois prochaines visites. De cette manière, on conditionne le client à se fidéliser au restaurant. De plus, il réduit l’écart entre le prix réel et le prix à rabais. Cet outil peut s’avérer un élément de promotion lorsqu’il est utilisé judicieusement.

HOW EFFECTIVE ARE GROUPON PROMOTIONS FOR BUISINESSES : http://bit.ly/gpwWwZ

Publicités
Cet article, publié dans Médias sociaux, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s